Gorbeia 2020 San Inazio Meza

lunes, 27 de julio de 2020

San Inazio eta Santiago, Santiago eta San Inazio

Aste beteko aldeaz ospatzen doguz Santiago eta Inazio, erromes eredu bi.


Santiago, Santiago bidean, erromes mundu honetan, errogatiban zein erromerian, Jesusen jarraipenean, Jesusen bila.

Inazio, ezindurik, zauriturik, barruko erromes eredua dogu. Barru mundu bat aurkitzen dau, ezezaguna, harrigarria. Inpresioak, pentsakerak, gurariak eta ametsak gardendu eta besteei bide horretan laguntzen emongo dau bere bizitzaren parte handi bat. Barruko bidea Jainkoaren nahiaren arabera.

Jerusalemera joan gurean, Jesusen pausuak jarraitu gurean, Monserrateko koba baten emoten dau denpora gehiago, barru bidean sakontzen, gogo jardunak idazten.

Montmartren, Parisen, Xabierreko Frantzisko eta beste lagunekaz, barriro Jerusalemera joateko asmoa, eta Erroman amaitu. Edozein lekutan egin daikegu Jesusen jarraipena. Misioetan eta lanean; moja, abade edo laiko; erromerian edo familian, zerbitzuan zein otoitzaldian.

Ignace, un saint étonnant Santu sinistuezina, harrigarria.

Les rêves de chevalerie d'Ignace de Loyola ne seront jamais exaucés. Son désir d'aller à Jérusalem non plus. Les chemins qu'il empruntera pour trouver Dieu seront bien plus étonnants !

C'est lors du siège de la ville de Pampelune que le noble combattant, Ignace de Loyola, est brutalement arrêté par un boulet de canon. Grièvement blessé, il est cloué au lit pour un temps indéfini. Empêché de lire pendant sa convalescence les récits de chevalerie dont il raffole, il se rabat sur ce qu'il a sous la main : La Légende dorée de Jacques de Voragine, et une Vie de Jésus !

Un pèlerinage intérieur.

Obligé de "rentrer en lui-même", Ignace découvre un monde intérieur qu'il ignorait et qui le fascine. Désormais converti, il va passer la plus grande partie de sa vie à scruter ses impressions, ses pensées, ses désirs et à guider les autres sur le chemin d'une vie intérieure conforme à la volonté de Dieu. Mais son désir intime de grandeur et d'aventure ne l'a pas quitté pour autant. Il souhaite aller à Jérusalem pour mettre ses pas dans les pas de Jésus et, si Dieu le veut, mourir martyr aux mains des infidèles. Il se retire dans la grotte de Manrèse où il continue son pèlerinage intérieur. Sa connaissance de la vie spirituelle s'approfondit. C'est là qu'il tracera les grandes lignes de son maître livre : les Exercices spirituels.

Rome, au lieu de Jérusalem.

Puis vient le temps du compagnonnage avec ses premiers amis, Pierre Favre et François -Xavier; le voeu de Montmartre et, enfin, les préparatifs au départ vers Jérusalem. Mais c'est à nouveau le Christ lui-même qui l'arrête, lui montre la destination et le conduit là où il ne voudrait pas aller. C'est à Rome qu'Ignace va pouvoir suivre Jésus, dans cette ville qui est comme le coeur vivant de la chrétienté. C'est là qu'il va pouvoir, lui et ses compagnons, se mettre au service du Christ et de l'Église. Le chemin vers Jésus d'Ignace aura été inattendu, peut-être surtout pour lui, mais c'est en le suivant qu'il devient un autre Christ.

Iturria: La Croix agunkaria

No hay comentarios: